L'Union Interalliée a été fondée en 1917, au moment où l'entrée officielle des Etats-Unis dans la guerre, à la suite des volontaires aviateurs de l'escadrille La Fayette, était venue accoître le nombre de ceux qui combattaient pour la même cause sur la terre française.

Les promoteurs de l'Union Interalliée (Comte de Beaumont, Paul Dupuy, Comte J. de Bryas, Arthur Meyer, M.J. de Sillac) se proposaient d'établir un lieu d'accueil offrant des ressources morales et matérielles aux officiers et aux personnalités des nations de l'Entente, afin de développer la vie interalliée qui venait de naître.

Grâce à l'appui qu'ils obtinrent de plusieurs hommes d'état, ambassadeurs et maréchaux et au concours de collaborateurs nouveaux (Comte d'Andigné, Bardac, du Breuil de Saint-Germain, André Citroën, L. Dumontet, Comte de Fels, qui formèrent avec les précédents le comité directeur présidé par le vice amiral Fournier), ils fondèrent l'Union Interalliée dans une des plus belles demeures de Paris, l'hôtel Henri de Rothschild, qui avait été mis généreusement à leur disposition.

En 1920 l'Association, ayant constitué une société immobilière, acquit l'immeuble pour la somme de 1 067 143 €.

La guerre terminée, la necessité de constituer l'Union Interalliée apparut aux yeux de tous, car il était plus que jamais nécessaire de maintenir la cohésion des peuples qui avaient combattu ensemble. Le Maréchal Foch devint le 1er Juin 1920 Président du Cercle.

L'oeuvre, commencée en 1917, a reçu en 1920 une consécration officielle : les pouvoirs publics ont reconnu son importance dans les rapports diplomatiques entre les nations alliées.